MONDE

LES ARBRES

pourquoi planter ?

Une réponse au changement climatique

Les villes où il fait bon vivre sont peuplées d’arbres. Leur présence et leur couleur verte apaisante ont toujours accompagné les humains.
Leur existence est liée à la notre, car rappelons-le, sans eux, nous ne pourrions pas respirer ( sans oublier le rôle des mers et océans, mais ceci est un autre sujet).

PIQURE DE RAPPEL

A - Basiquement, leur ombre rafraîchit nos lieux de vie. Ceci est évident pour les piétons mais une fonction moins connue concerne leur rôle sur les parkings : même à l’arrêt, en plein soleil, les voitures émettent du monoxyde de carbone et des vapeurs d’essence.

 

B - Ils augmentent l’humidité de l’air par évaporation et transpiration, diminuant 
ainsi les températures (de -2 à -8°). Les arbres sont de très bons climatiseurs..

C - Ils purifient l’air, à l’instar de tout type de plantes vertes. En stockant le carbone, ils participent ainsi à réduire les gaz à effet de serre et absorbent de nombreux polluants atmosphériques (particules de métaux lourds, plomb, manganèse, suies de combustion, oxyde d’azote, etc.)
Plus ils sont vieux et développent du feuillage, plus ils sont efficaces dans cette fonction. Tant qu’ils restent en vie, ces particules sont accumulées dans la matière de l’arbre et y sont maintenues prisonnières.
Les grands arbres avec un tronc d’un mètre de diamètre absorbent et stockent jusqu’à 60 fois plus de polluants. 

D - Ils produisent en abondance des ions négatifs qui ont une influence bénéfique sur notre santé et notre humeur.  Les japonais pratiquent les bains de forêt, les shinrin-yoku, basés sur les échanges gazeux, les émissions ioniques, les sons, les odeurs... et en tirent des bénéfices sur leur état de stress, sur la tension et le rythme cardiaque.

E - Entouré d’arbres, un habitat  nécessite jusqu’à 25% de moins de consommation d’énergie que sur un terrain nu.

F - Ils servent de brise-vent, étant entraînés à cette fonction depuis leur plus jeune âge. Au passage, ils permettent de réduire les nuisances sonores.

G - Leurs racines assèchent les terres humides ainsi que les vieux murs,

sous-sols et caves. Ces mêmes racines permettent de stabiliser les sols lorsque ceux ci sont installés sur des terrains en pente.

La liste est encore longue et notons rapidement ces quelques références supplémentaires: ils participent à l’accroissement de la biodiversité urbaine en fournissant habitat, nourriture et protection privilégiés aux plantes et animaux. Ils jouent un rôle clefs dans la prévention des inondations et autres risques naturels. 


Ces données sont tirées du livre de Francis Hallé et du site de l’Organisation des nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture. Alors prenons en de la graine ;) .

-___- 

SITUATION 

Pyrénées-Atlantiques 

Pau Biarritz  

Béarn Pays Basque

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 

CONTACT

  • Gris Facebook Icône
  • Facebook - White Circle
  • Pinterest - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc

© 2023 par LIKEN. Créé avec Wix.com