récolter local

pour planter local

Graines, glands, faines, noix,... 

à différentes saisons différentes méthodes

Trouver des semences bio et locales n'est pas une mince affaire.

Depuis que nous développons AOO (Arboretoom), tout en essayant de respecter au maximum le protocole d'Akira MIYAWAKI, nous avons constaté qu'aucun pépiniériste du 64 n'est en mesure de nous fournir en arbres communs.

La plupart d'entre eux sont orientés sur ce que réclame le client: des essences "esthétiques", déjà bien développées, prêtes à l'emploi !

Parlons leur d'essences résilientes aux dérèglements climatiques et les arguments deviennent inexistants, voir totalement paradoxaux entre spécialistes des arbres. 

BREF, seule solution, développer nous-mêmes cette filière tout en respectant les professionnels qui ont eut de l'écoute pour le projet et semblent vouloir nous suivre.

  • 40 % de jeunes plants issus de nos propres récoltes que nous laisserons pousser pendant 2 ans jusqu'à ce qu'ils atteignent les 60 cm

  • création d'une serre participative grâce à l'accompagnement de la commune et des techniciens en activité

  • 60 % de partenariat avec les professionnels motivés pour nous accompagner.

  • Partenariat avec des semenciers ayant le label bio et local pour s'assurer de l'origine des graines ou des très jeunes pousses

objectifs

QUE RECOLTER ?

La planche ci-dessous est une compilation basée sur les essences que l'on trouve communément dans les

Pyrénées-Atlantiques, dans les forêts béarnaises.

Si vous aurez beaucoup de mal à trouver certaines d'entre elles, vous tomberez facilement sur les samares, glands, faines, drupes (une graine dans un noyau au coeur du fruit), baies (une graine directement au coeur de la chair du fruit), noisettes et chataigne... Quoiqu'il en soit, ouvrez l'oeil et à défaut, récoltez plein de glands !

QUAND RECOLTER ?

Tout dépend du type d'arbres que vous recherchez.

Pour la plupart, il sera préférable de les récupérer juste avant leur chute, à l'automne, sur l'arbre ou sous l'arbre pour les plus visibles. 
Mais pour commencer, une récolte de châtaignes ou de glands déjà germés sera d'une plus grande facilité.

Début décembre, une petite ballade en chemin jalonné de chênes et vous comprendrez à quel point les observations de Miyawaki était juste quant à la densité de graines au mètre carré !!! Le sol est jonché de glands et si vous fouillez un peu sous l'humus, vous trouverez des quantités astronomiques de glands germés, prêts à être directement mis en pot, à l'extérieur.
Si la
racine est déjà sorti du gland, plantez à un petit centimètre sous terre, en pot ou à même le sol du jardin.
Un peu d'eau pour humidifier la terre et vivement le printemps :)

 

Pour les autres types de "graines" ou celles récupérées en début d'automne,  un passage au frigo sera impératif pour la stratification qui consiste à les mettre au froid humide pour les aider à germer.
Il faudra vous renseigner graines par graines et nous vous prévenons d'entrée, bon courage pour trouver les infos sur internet. Si vous trouvez un lien intéressant et assez précis, merci de faire passer ! 

Pour la plantation des plants ou le rempotage, rendez-vous dans la section Green Lab ( prochainement).

 


 

SITUATION 

Pyrénées-Atlantiques 

Pau Biarritz  

Béarn Pays Basque

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 

CONTACT

  • Gris Facebook Icône
  • Facebook - White Circle
  • Pinterest - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc

© 2023 par LIKEN. Créé avec Wix.com